Configuration

  • Arrière plan
  • Fading
  • Musique
  • Texte
Choix d'arrière plan.
Choix de fading.
Choix de musique.
Choix de taille du texte.

Jean 19:31-37

La Parole de Dieu

Jésus venait de mourir.
Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi),
il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat,
d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque.
Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps
après leur avoir brisé les jambes.
Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier,
puis de l’autre homme crucifié avec Jésus.
Quand ils arrivèrent à Jésus,
voyant qu’il était déjà mort,
ils ne lui brisèrent pas les jambes,
mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ;
et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau.

Celui qui a vu rend témoignage,
et son témoignage est véridique ;
et celui-là sait qu’il dit vrai
afin que vous aussi, vous croyiez.
Cela, en effet, arriva
pour que s’accomplisse l’Écriture :
Aucun de ses os ne sera brisé.
Un autre passage de l’Écriture dit encore :
Ils lèveront les yeux vers celui qu’ils ont transpercé.

Jean 19:31-37
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • Quelle tâche horrible ont choisi ces soldats lorsque ils ont cassé les jambes des criminels crucifiés: une agonie et une indignité pour les condamnés.
    • Le corps sans vie de Jésus est percé mais son corps ne subit plus aucune défiguration.
    • Pourquoi cela serait-il important pour les premiers chrétiens à qui Jean écrivait?
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default

En savoir plus sur Un Moment Sacré

Prier avec le Pape

-

Une production des Jésuites d'Irlande, réalisée en collaboration avec des bénévoles francophones de Belgique, du Canada, de France et d'Irlande.