Configuration

  • Arrière plan
  • Fading
  • Musique
  • Texte
Choix d'arrière plan.
Choix de fading.
Choix de musique.
Choix de taille du texte.

Jean 6:16-21

La Parole de Dieu

Le soir venu,
les disciples de Jésus descendirent jusqu’à la mer.
Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm,
sur l’autre rive.
C’était déjà les ténèbres,
et Jésus n’avait pas encore rejoint les disciples.
Un grand vent soufflait, et la mer était agitée.
Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades
(c’est- à- dire environ cinq mille mètres),
lorsqu’ils virent Jésus
qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque.
Alors, ils furent saisis de peur.
Mais il leur dit :
« C’est moi. N’ayez plus peur. »
Les disciples voulaient le prendre dans la barque ;
aussitôt, la barque toucha terre
là où ils se rendaient.

Jean 6:16-21
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • « C'est moi, n'ayez plus peur. » Ces paroles de Jésus, peuvent être un ‘mantra’ ou une invocation dans nos vies. Les disciples les ont entendues à plusieurs reprises et s’en sont souvenu. Ce sont des paroles que Jésus répète à chacun de nous, en tout temps, dans toutes nos angoisses.
    • Seigneur, je suis gravé dans ton cœur. Même quand je t'oublie dans les difficultés de ma lutte pour survivre, tu ne m'oublies pas.
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • Je me remets en mémoire un moment de grande frayeur que j’ai vécu ! Qu'est ce qui s'est passé ? Est- ce que j’ai déjà vécu une expérience semblable à celle des disciples ? J’en parle avec Jésus.
    • Suis-je facilement découragé ? N’ai-je pas besoin de demander à Jésus le don de persévérance ? Je prie avec les mots de Julienne de Norwich : « Tout ira bien, tout ira bien et toutes choses iront bien ».
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • Revisitons un moment où nous étions dans la terreur! Que s'est-il passé? Ai-je déjà vécu une expérience similaire à la situation des disciples? Parlez-en avec Jésus.
    • Est-ce que je me décourage facilement? Ai-je besoin de demander à Jésus le don de la persévérance? Dites la prière de Julien de Norwich : " tout ira bien, tout ira bien et toutes sortes de choses iront bien ".
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • «N'ayez pas peur!» - C’est ainsi que Saint Jean-Paul II a commencé sa première homélie en tant que pape. Notre monde étant aujourd'hui envahi par la peur, l'anxiété et la paralysie, nous devons redoubler de courage avec cet important conseil : «Ouvrez, ouvrez toutes grandes les portes au Christ !»
    • Jean-Paul II, avec une expression de sainte Catherine de Sienne, disait aux jeunes : «Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier !»
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • Les disciples se savaient en difficulté et avaient du travail à faire. Ils auraient été tout à fait conscients de l'absence de Jésus. Maintenant, en le voyant s’approcher d’eux, ils devaient se demander ce qu'ils signifiaient pour Lui. Je considère la manière dont je lutte quelques fois « contre le vent » et combien je suis lent à reconnaître l'aide que Jésus m’offre.
    • Je prie pour toutes les personnes en difficulté ou dans le besoin, qu'elles puissent reconnaître l'approche de Jésus en accueillant certains soins aux mains des autres. Puissent-ils ne pas avoir peur, mais se laisser assumer par Celui qui se rapproche de ceux qui reconnaissent leur besoin.
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • Les disciples voyagent sans Jésus, et sans lui, ils sont perdus. Avec lui, ils arrivent "immédiatement". Qu’est-ce que cela m’enseigne au sujet du besoin de rester proche de Jésus? Est-ce que je le prends dans "ma barque" chaque jour?
    • Les êtres humains ne peuvent pas contrôler les tempêtes et les vagues. Les disciples reçoivent ici une révélation de la puissance mystérieuse de Jésus. Il est en effet humain, mais divin aussi! Il utilise son pouvoir pour notre bien.
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • Les disciples rejoignent leur vie quotidienne, c'est à dire leur barque sur le lac. Et voici que ce quotidien devient hostile, houleux, comme le nôtre bien souvent, lorsque nous avons encore la tête dans les étoiles et le cœur plein des belles choses que le Seigneur a faites pour nous, et avec nous. Mais le Seigneur ne se montre plus. Nous voulions continuer à nous laisser porter par lui, c'est si bon ! Cependant, il met tout de suite notre foi et notre amour à l'épreuve en nous laissant apparemment seuls avec nous‑mêmes, et les efforts à faire. Ce n'est pas confortable d'être chrétien !
    • Vient ensuite pour les apôtres l'épreuve de la peur devant ce Jésus qui, comme un fantôme, marche sur les eaux. Ils croient bien le connaître, pour avoir vécu si souvent près de lui, mais on ne peut pas l'enfermer dans une idée préconçue. Jésus les rassure, leur redonne la paix, et aussitôt ils sont arrivés là où ils devaient aller, c'est à dire à la foi et à la paix.
  • Prier avec l'Évangile du jour

    Active
    Default
    • Le lac de Galilée connait des changements brusques - de la mer calme aux vagues traîtresses. Jésus utilise cet événement pour remettre en question les disciplies térrifiés, il les invite à lui faire confiance. Sa Présence et ses paroles tournent encore la marée pour eux.
    • Seigneur, la barque de ma vie est parfois plongée dans le désespoir par les événements sombre dans notre Eglise et notre monde. Ma foi est éprouvée en ces temps-là et je ressens ton absence. Accorde-moi la grâce de m'accrocher dans la foi.

En savoir plus sur Un Moment Sacré

Prier avec le Pape

-

Une production des Jésuites d'Irlande, réalisée en collaboration avec des bénévoles francophones de Belgique, du Canada, de France et d'Irlande.