• Calme

    Donnez tout à Dieu, il vous est présent maintenant, tel que vous êtes

    Installez-vous et laissez votre corps et votre esprit s'apaiser pendant quelques instants. Concentrez toute votre attention sur ce que vous ressentez en ce moment dans tout votre corps. Et ce faisant, donnez tout à Dieu, il vous est présent maintenant, tel que vous êtes et il vous regarde avec un amour immense.

  • Les Écritures

    Luc 1:39-46

    En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

  • Réflexion

    Offrir l'hospitalité est bon pour le moral et cultive la gratitude
    • Marie rend visite à sa cousine Élisabeth, celle-ci a dû apprécier la compagnie et l'aide, vu son état intéressant. Le temps qu’elles ont passé ensemble a sans doute été joyeux. Vous souvient-il d’une occasion où l’on est venu vous aider, ou alors, est-ce vous qui avez aidé quelqu'un? Offrir l'hospitalité est bon pour le moral, et cela cultive la gratitude. Rendre visite à des amis, passer du temps avec eux peut se transformer en une expérience joyeuse, tout comme passer du temps avec Dieu.
    • La joie d'Élisabeth ne tient pas seulement à la présence de Marie, mais à la présence de l’Esprit Saint. Lorsque nous sommes présents aux autres, nous partageons également les dons de l'Esprit dont nous jouissons. Ces dons que Dieu nous a donnés, grands ou petits, il est important de les reconnaître et de les cultiver pour collaborer au royaume de Dieu. « Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. » (Galates 5: 22-23).
    • Le bébé d'Élisabeth a bondi en elle, nous dit-on; cette image est très symbolique: elle pointe vers le passage de l'Ancien au Nouveau Testament. Jean, le dernier des prophètes de l'Ancien Testament, rencontre le Messie, le nouveau prophète, et tressaille de joie. Cette joie, Bonne Nouvelle pour tous les peuples, s'est répandue à travers les siècles jusqu'à ce jour.
  • Parlez à Dieu

    Quelle faveur demanderez-vous à Dieu aujourd’hui?
    • Élisabeth et Marie savent que Dieu est intervenu dans leur vie de manière exceptionnelle. Elles ont probablement réfléchi à ce mystère et aussi parlé pendant des heures de leurs fils qui seraient bientôt le centre de leur vie. Imaginez-vous dans la scène et essayez d'entendre ce que les deux femmes se disent. Pensez à la façon dont Dieu pourrait intervenir dans votre vie à l'heure actuelle.
    • Les premiers mots d'Élisabeth à Marie sont pour la bénir et rendre grâce à Dieu. Elle reconnaît la foi de Marie; dès qu’elle a entendu la parole de Dieu, elle a cru. Prier ensemble les a aidées à croire que tout ce qui avait été promis serait accompli. Notre prière peut devenir une bénédiction pour tous ceux à qui nous pensons. Quelle faveur demanderez-vous à Dieu aujourd’hui?
    • Nous ne savons pas si Élisabeth et Marie se sont rencontrées de nouveau. Par contre, plus tard, leurs fils se croiseraient, et Jésus dirait de Jean que personne ne serait «plus grand». Jésus aurait entendu  Marie parler de sa visite à Élisabeth. Il aurait su qu'il y avait quelque chose de spécial à propos de Jean, tout comme il y a quelque chose de spécial à propos de nous tous. Prenez quelques instants pour réfléchir à vos talents et à vos aptitudes, pensez à la façon dont vous pouvez les utiliser pour apporter la Bonne Nouvelle à ceux que vous rencontrerez ce Noël.
Accueil