• Calme

    Prenez quelques instants pour vous calmer intérieurement

    Au début de ce temps de réflexion, fermez les yeux et prenez quelques instants pour vous calmer  intérieurement et pour vous recentrer. Vous êtes ici pour recevoir un nouvel éclairage sur votre vie. Demandez la grâce d’entrer en contact avec vos désirs les plus profonds.

    Seigneur Jésus, tu as dit que tu es la lumière du monde, notre chemin, notre vérité et notre vie. Aide-moi à découvrir comment marcher avec toi en ce temps de l’Avent, vers ta Lumière, sans cesse renouvelée.
     

  • Les Ecritures

    Matthieu 2:11-12

    Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.
    Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

  • Réflexion

    La foi doit être contre-culturelle, pas dans le sens d'être hostile à ce qui est actuel, mais comme un avertissement des ténèbres nous entourant
    • L'histoire des mages se termine par un changement de direction; ils sont avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode et de quitter le pays par un autre chemin. Compte tenu de cela, nous pouvons réfléchir sur deux thèmes pour conclure notre retraite : comment Dieu nous sauve du mal, et comment notre découverte du Christ signifie vivre différemment.
    • Les rêves jouent un rôle important dans la Bible, certainement dans l'évangile de Matthieu. Rappelez-vous aussi le rêve de saint Joseph lui disant d'épouser Marie. Sans le message du rêve, les mages pourraient facilement avoir collaboré innocemment à l’intrigue meurtrière d'Hérode. Les derniers mots du récit se prêtent également à une signification particulière: « un autre chemin ». Ainsi, ces mots nous rappellent combien la foi implique une autre manière de vivre.
    • La fin du « Notre père : délivre-nous du mal » sous-entend que nous pouvons souvent avoir besoin de l'orientation et de la protection de Dieu. Si l'étoile parle aux  mages de façon externe, le rêve parle de l'intérieur. Bien que ce ne soit pas explicite dans le texte de Matthieu, ce rêve indique comment l'esprit agit dans nos vies. A la dernière Cène, Jésus a promis d'envoyer un autre Paraclet (littéralement, avocat de la défense) pour être notre défenseur dans les épreuves et les complexités de la vie. Même après leur rencontre avec l'enfant Jésus, les mages eurent besoin d’une plus grande grâce pour les sauver de la malice d’Hérode, celui-ci leur avait pourtant paru digne de confiance. Quels pièges attrayants mais trompeurs devrons-nous éviter aujourd’hui? Rendons grâce pour les fois où nous avons été sauvés du danger.
    • La foi suppose un champ de bataille. Dans l'évangile de Jean,  le « monde » est aimé de Dieu au point d'envoyer son fils; mais le « monde » est aussi un mot négatif, un lieu de résistance et de refus de Dieu. La foi doit dès lors être contre-culturelle, pas dans le sens d'être hostile à tout ce qui est actuel, mais plutôt comme une mise en garde contre les ténèbres nous entourant. Essayez d’identifier dans la prière certaines des belles, mais peu profondes tendances que vous voyez autour de vous et qui peuvent nuire à la qualité de votre vie chrétienne.
  • Parler à Dieu

    Vivre en chrétien signifie être changé par notre rencontre avec le Christ
    • Vivre en chrétien signifie être changé par notre rencontre avec le Christ et souvent, choisir de résister au mode de vie dominant. Dans son encyclique  'Laudato Si’ le pape François nous invite à être centrés sur la façon dont nous nous voyons dans ce monde. Si nous, les humains, en venons à oublier notre foi et nous nous mettons au centre de tout, alors ce qui est courant devient acceptable et le reste devient relatif. Une vision enracinée dans le Christ nous invite à regarder la réalité d'une manière différente  – exactement comme l'invitation à la fin du texte mages. Dans cet esprit, nous sommes appelés à une manière de vivre et une spiritualité qui pourrait générer la résistance à bon nombre des hypothèses superficielles de la culture d'aujourd'hui.
    • Comment incarner la différence d'être chrétien ? Notre prière personnelle inclura-t-elle les problèmes sociaux ? Deviendra-t-elle une source de transformation, non seulement individuelle, mais aussi d'une autre manière d'agir dans ce monde ? Ce ne sont pas des questions faciles, cependant notre retraite se doit de les inclure dans la prière. Ce que Jésus a si souvent appelé le Royaume implique une nouvelle vision de Dieu et de la réalité. Toute religion authentique est transformation, non seulement de soi, mais du monde blessé qui nous entoure. Pensez à ceux qui ont permis à l'urgence de l'Evangile de les conduire dans un engagement courageux : le bienheureux Oscar Romero ne pouvait pas taire le désordre et les maux qui l'entouraient, il a donc été réduit au silence ! Si l’on vous arrêtait parce que vous êtes chrétien, trouverait-on assez de preuves pour vous inculper ?
    • Quelles sont les bases du nouveau Royaume du Christ ? Le résumé le plus stimulant de son renversement des valeurs mondaines vient certainement des Béatitudes. Ici, nous avons sans doute le récit autobiographique du cœur de Jésus. Vous pouvez méditer lentement ces Béatitudes comme des invitations à une conversion quotidienne de votre propre cœur. Mais attention de ne pas tomber dans le piège de les considérer comme trop surnaturelles. Étonnamment elles sont véridiques même dans cette vie. Il est assurément préférable d'être doux qu’agressif, de pardonner plutôt que d'en vouloir à quelqu'un, d’entretenir la paix plutôt que l'hostilité.
    • Que ferai-je aujourd'hui et dans les mois qui suivront, quelle sera mon orientation ? 
Accueil