• Calme

    Prenez quelques instants pour vous calmer intérieurement

    Au début de ce temps de réflexion, fermez les yeux et prenez quelques instants pour vous calmer  intérieurement et pour vous recentrer. Vous êtes ici pour recevoir un nouvel éclairage sur votre vie. Demandez la grâce d’entrer en contact avec vos désirs les plus profonds.

    Seigneur Jésus, tu as dit que tu es la lumière du monde, notre chemin, notre vérité et notre vie. Aide-moi à découvrir comment marcher avec toi en ce temps de l’Avent, vers ta Lumière, sans cesse renouvelée.

  • Les Ecritures

    Matthieu 2:1-2

    Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »

  • Réflexion

    Notre itinéraire de prière durant l'Avent est une façon d'être fidèle à la lumière qui nous attire
    • Notre retraite vous invite à méditer sur certains moments du récit des mages et à réfléchir dans la prière. Dans le deuxième chapitre de l'évangile de Matthieu, on nous dit que les mages avaient « vu son étoile à l’orient » et étaient venus se prosterner devant ce roi nouveau-né. Par conséquent, leur voyage a commencé en un moment d'émerveillement. Ils étaient peut-être des astronomes ou des astrologues ayant vu beaucoup d'étoiles, mais celle-ci semblait différente.
    • Ils ont interprété cela comme un signe spécial, ce qui les a menés à une longue recherche. En d'autres termes, cette histoire commence avec une nouvelle lumière qui brille et éveille leur désir.
    • Traduisons cela pour notre aventure de l’Avent. Ici nous nous rappelons une histoire ancienne, mais nous lui permettons de toucher nos espoirs dans le présent. Quelle étoile, pour ainsi dire, attise votre désir cette année ? Quelle nouvelle lumière vous invite à vous dépasser ? Notre itinéraire de prière durant l'Avent est une façon d'être fidèle à la lumière qui nous attire. En fait, cette histoire commence par un appel, une lumière au-delà de nous-mêmes. Nous devons tout d'abord faire une pause et reconnaître cette lumière. Puis nous avons besoin de courage pour la laisser éveiller notre désir. Troisièmement, ce désir peut conduire à un mouvement de fidélité à la lumière.
    • Lumière, désir et mouvement - l'interaction entre ces trois réalités est au cœur de l'histoire des mages : il en va de même pour notre foi et notre prière. Essayez de concrétiser cela dans votre propre situation. Pouvez-vous reconnaître et nommer la lumière qui semble vous attirer ? Etes-vous en contact avec votre désir le plus profond à ce moment précis de votre vie ? Quelle mouvement interne cette saison de l'Avent vous suggère-t-elle ? Dans l'évangile, le récit des rois mages raconte l'histoire d'un mouvement vers la découverte du Christ, un voyage allant de la fidélité à la lumière, marqué également par des temps de ténèbres et de danger.
    • L'instrument à travers lequel vous reconnaîtrez Dieu est votre être tout entier. Un télescope doit être propre pour faire son travail, si ce n'est pas le cas, les étoiles seront floues. Donc, une certaine disposition est nécessaire pour découvrir la lumière qui vous appelle. Soyez patient avec vous-même lorsque vous essayez de prier. Cela peut prendre un certain temps à la poussière et aux distractions pour s’apaiser. Beaucoup de gens ont peut-être vu cette étoile, mais seuls les mages ont eu la réceptivité et l'ouverture d’y reconnaître un appel spécial. 
  • Parler à Dieu

    Prier en toute franchise sur ce qui manque à votre vie dès maintenant et que ce soit une quête positive
    • Plusieurs psaumes expriment de façon éloquente ce désir: « Mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau. » (Ps. 62). Ce désir peut souvent naître d'un sentiment d'absence. Vous pouvez prier en toute franchise sur ce qui manque à votre vie dès maintenant: que ce soit une quête positive – comme les mages se mettant en route pour un étrange voyage. Saint Augustin a dit que l'étoile était un signe de leur volonté profonde.  L'esprit nous dirige et promet «Comme par un festin je serai rassasié» (Ps. 62). Notre fragilité initiale peut devenir découverte joyeuse, comme dans l'histoire des mages. 
    • Le désir a besoin d’orientation. Saint Ignace était étonnamment insistant sur ce point, avant une période de prière, il faut demander une grâce particulière. Au début de cette retraite, que recherchons-nous ? Cela peut être précisé de diverses manières : admettre ce qui manque dans ma vie, reconnaître la lumière qui m'invite à être fidèle.  Dans les mots d’Ignace, il s’agit de demander « une connaissance intérieure du Seigneur... afin de mieux l'aimer et le suivre "; de croire que le Seigneur m'appelle à le chercher pendant cet Avent, et que sa promesse peut se réaliser pour moi au cours des prochaines semaines. 
    • Si quelque chose vous a particulièrement frappé, c'est un excellent point de départ pour la réflexion. Restez avec cette idée pendant un certain temps, qu’elle devienne personnelle, mais n'oubliez pas de vous mettre tout d'abord en présence de Dieu. Prenez votre temps : rien ne presse. Voyez quel espoir ou quel désir vous habite. 
Accueil