Configuration

Prier avec le pape

mars 2015
Offrande quotidienne: 

Seigneur, apprends-moi
à découvrir mon chemin de vie.
Accorde-moi la grâce dont j’ai besoin
pour m’y engager avec le courage
d’un dévouement soutenu et durable.

Avec Marie, ta mère et la mienne,
je t’offre cette journée
et avec l’Église entière,
je prie spécialement pour les intentions du Pape ce mois-ci :
 

 

Intentions mensuelles:
Universelle: 

Les scientifiques -- Pour que les personnes engagées dans la recherche scientifique se mettent au service de tout ce qui est bon pour la personne humaine.

 

Pour l'évangélisation: 

Les femmes dans l'Eglise -- Pour que la contribution propre de la femme à la vie de l'Eglise soit reconnue toujours davantage.

 

La contribution des femmes

L’Église reconnaît l’apport indispensable de la femme à la société, par sa sensibilité, son intuition et certaines capacités propres qui appartiennent habituellement plus aux femmes qu’aux hommes. Par exemple, l’attention féminine particulière envers les autres, qui s’exprime de façon spéciale, bien que non exclusive, dans la maternité. Je vois avec joie combien de nombreuses femmes partagent des responsabilités pastorales avec les prêtres, apportent leur contribution à l’accompagnement des personnes, des familles ou des groupes et offrent de nouveaux apports à la réflexion théologique. Mais il faut encore élargir les espaces pour une présence féminine plus incisive dans l’Église. Parce que « le génie féminin est nécessaire dans toutes les expressions de la vie sociale ; par conséquent, la présence des femmes dans le secteur du travail aussi doit être garantie » et dans les divers lieux où sont prises des décisions importantes, aussi bien dans l’Église que dans les structures sociales.

Dans l’Église, les fonctions « ne justifient aucune supériorité des uns sur les autres ». De fait, une femme, Marie, est plus importante que les évêques. Même quand on considère la fonction du sacerdoce ministériel comme “hiérarchique”, il convient de bien avoir présent qu’« elle est totalement ordonnée à la sainteté des membres du Christ ». Sa clé et son point d’appui fondamental ne sont pas le pouvoir entendu comme domination, mais la puissance d’administrer le sacrement de l’Eucharistie ; de là dérive son autorité, qui est toujours un service du peuple. C’est un grand défi qui se présente ici aux pasteurs et aux théologiens, qui pourraient aider à mieux reconnaître ce que cela implique par rapport au rôle possible de la femme là où se prennent des décisions importantes, dans les divers milieux de l’Église.

tiré de: Exhortation Apostolique "EVANGELII GAUDIUM"
Pape François - 24 novembre 2013
 

En savoir plus sur Un Moment Sacré

Communiquer

Une production des Jésuites d'Irlande, réalisée avec la collaboration de bénévoles francophones de Belgique, du Canada, de France et d'Irlande.