Configuration

Prier avec le pape

mai 2015
Offrande quotidienne: 

Esprit d’amour, toi qui planais au-dessus des eaux,
tu as donné à notre monde,
la lumière, la forme et la couleur.
Tu remplis toute chose de vie et de beauté
et donnes à nos cœurs la joie de l’amour.
Remplis mon esprit de tes dons,
afin que je me réjouisse dans ta création,
et que dans ma joie, j’élève mon cœur vers toi.
Amen.

Avec Marie, la mère de Notre Seigneur et de l’Église, je prie pour les intentions proposées par notre Pape ce mois-ci :

 

Intentions mensuelles:
Universelle: 

Prendre soin de ceux qui souffrent
Pour que, refusant la culture de l'indifférence, nous puissions prendre soin des personnes qui souffrent, en particulier des malades et des pauvres.

 

Pour l'évangélisation: 

La disponibilité à la mission
Pour que l'intercession de Marie aide les chrétiens vivant dans des contextes sécularisés à se rendre disponibles pour annoncer Jésus.

 

Commentaire

Que nous vivions dans une société sécularisée, marquée non seulement par une baisse de la pratique religieuse, mais aussi et surtout par le fait que l’influence de l’Eglise, de ses valeurs et de ses enseignements n’entraîne pas d’impact dans notre société, dans les décisions et dans la vie pratique des personnes, constitue déjà un thème récurrent. Plutôt que d’"être contre l’Eglise", attitude très présente ces derniers siècles, nous en sommes venus à assister, au cours des décennies les plus récentes, à un désintérêt généralisé sur les questions relatives à la religion. Pour une partie substantielle de nos contemporains, Dieu et l’Eglise, tout simplement ne sont pas un thème important, ne concernent pas la vie, et sont une chose réservée à la sphère privée. Cette privatisation du spirituel est un signe du relativisme de notre société actuelle. Chaque personne, individuellement, sait ce qui lui convient et tente de trouver par elle-même son propre chemin ainsi que pour sa relation aux autres, sans interférer cependant dans la vie des autres.

C’est ainsi que la tâche de l’évangélisation affronte aujourd’hui un énorme défi, car elle s’adresse à un contexte culturel qui, de prime abord, ne semble pas intéressé par un nouveau message. Et c’est peut-être là que résident exactement la question et la réponse. En une époque d’excès de communication, d’information, de parole et d’image, les paroles neuves ne sont rien de plus qu’un bruit au milieu d’autres bruits.

Plus que de paroles, la société d’aujourd’hui a besoin d’être interpellée par des vies qui indiquent des alternatives plus humaines, plus remplies de sens.

Et c’est dans cette proposition que les chrétiens doivent se situer. L’annonce chrétienne est, depuis son origine, l’annonce de la vie d’une personne, Jésus. Dans la mesure où chaque chrétien se "conforme" au Christ, où il assume son style et sa mission, il pourra véritablement être lumière et ferment dans le monde. Plus qu’à proclamer des paroles, nous sommes appelés, aujourd’hui, en tant que chrétiens, à dire par notre Vie que le Ressuscité agit dans le monde et qu’il donne le sens dont les personnes d’aujourd’hui ont besoin pour leur vie. Le christianisme se comprend ainsi comme une tâche pour la vie, se disposant à assumer la même mission que le Christ, sa compassion, sa façon de donner sa vie pour les autres. En vivant comme Jésus, en ayant pour fondement cette disponibilité totale et affective pour réaliser sa mission, la vie de chaque chrétien sera alors le moyen privilégié de l’annonce du Christ.

António Valério, s.j. (Texte original : Portugais)

En savoir plus sur Un Moment Sacré

Communiquer

Une production des Jésuites d'Irlande, réalisée avec la collaboration de bénévoles francophones de Belgique, du Canada, de France et d'Irlande.